Sortie du 6/10 et Repos Forcé.

Sortie du 6/10 et Repos Forcé.

En ce premier dimanche du mois d’octobre, il est temps de commencer à préparer les courses de début 2014. Le temps est parfait pour une petite séance de 10 Km. JC me rejoint à la maison et nous voilà partis. J’ai l’impression de peser une tonne tellement j’ai du mal à me déplacer, mais bon c’est normal, c’est le temps de mettre la machine en route. Je me dis que de toute façon ces sensations de lourdeur vont disparaître, et continu mon circuit. Sur la route nous croisons un adepte des sorties du RunCrew59 « Mike Runner » le temps de se serrer la main, d’échanger quelques mots, et nous nous séparons. Au cinquième Kilomètre, ayant toujours cette sensation désagréable, je décide de marcher pendant une ou deux minutes. Le cœur redescend, nous pouvons repartir. Mes jambes me font vraiment souffrir, mais cela ne m’empêchera pas de boucler mes 10 Km avec un temps plus que médiocre.


Dans l’ensemble, cette sortie aura été laborieuse, nous regagnons la maison en marchant, histoire de retrouver un rythme correct. La séance d’étirement se déroulant, j’ai toujours mal à ces maudites jambes d’une façon qu’in n’nonce rien de bon. Surement les 10 km qui ont du mal à passer et après une bonne nuit de sommeil, tout aura disparu.

 

Malheureusement le lendemain, non seulement la douleur n’a pas disparue, mais en plus de ça elle est plus violente. Il n’y a pas à réfléchir, il me faut du repos, et ayant trop tiré sur ma périostite, cela ne pourra pas me faire de mal. Je déclare forfait au 20KM de Paris, course à laquelle j’étais inscrit dimanche 13 Octobre, et glace mes tibias. Ceux si me lanceront en continu, du lundi au mardi soir. Un saut chez le toubib est plus que nécessaire. Me voilà parti chez le médecin ce matin et verdict, c’est une fracture de fatigue avec repos forcé au moins deux mois. Je reçois la prescription un peu comme une punition, mais me dis que c’est la seule chose à faire et que de toute façon je n’ai pas le choix. Pour les courses du début 2014 il faudra faire preuve d’ingéniosité dans les programmes d’entrainements.

 

A partir d’aujourd’hui, mes seules sorties se résumerons à aller chez le kiné 3 fois par semaines, pendant au moins 2 mois. En terme de dépense énergétique et évasion psychologique, j’ai connu mieux ;). Il me restera cependant le vélo.

 

Affaire à suivre…

 

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

 

Share This Post

RunInLille

 

4 Comments

  1. Merci pour ta solidarité. Au moins tu peux faire du vélo ! C’est déjà ça. C’est pas mon cas.
    Récupère-bien et fais gaffe à toi !

     

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 
 
%d blogueurs aiment cette page :