La périostite, suite et fin!

La périostite, suite et fin!

Salut à tous,

Cela fait un bon moment que je n’ai plus écris ici, et pour cause, il y a eu énormément de mouvements dans ma vie.

Il y a eu la naissance de ma fille, le changement de région, et cette blessure qui ne voulait pas se résorber…

Pour rappel je souffrais d’une périostite chronique aux deux tibias.

Mais la périostite c’est quoi?

La périostite tibiale est une inflammation du périoste, un tissu qui recouvre la surface de l’os et sur lequel sont incrustés notamment des muscles et des tendons.

Cette pathologie apparaît chez les sportifs subissant des microtraumatismes, comme c’est le cas dans la course à pied, avec une répétition des tensions exercées sur les muscles. Les vibrations dues au contact avec le sol provoquent également une fatigue osseuse.

Pour ceux qui ne l’ont jamais vécu, c’est comme si vous aviez a la place des tibias des charbons ardents qui avec le repos s’estompe. Il arrive parfois que la douleur persiste au repos et là c’est l’arrêt total de toutes activités….

Y’a t’il des mesures pour soigner cette pathologie?

Le premier conseil à prodiguer est celui de ne pas courir sur la douleur et de consulter un médecin du sport qui pourra vous renvoyer vers d’autres spécialistes (kinésithérapeute, podologue, orthopédiste). Il convient de s’assurer que vous ne souffrez pas d’une facture de fatigue.

En principe, le meilleur traitement est le repos (plusieurs semaines peuvent être nécessaires), le glaçage, la prise d’anti-inflammatoire avec surélévation du pied, le strapping.

Afin de prévenir les risques de rechute lors de votre reprise, vous devez vous assurer de bien vous nourrir et vous hydrater, ne pas négliger l’échauffement et les étirements, alléger vos séances, voire renforcer les muscles tibiaux antérieurs.

Comment j’en suis venu à bout ?

Alors autant vous dire que j’ai tout essayé, pendant 4 ans !

Les semelles, la rééducation, le kiné, le travail de la foulée, les strapping, et j’en passe….

Rien de tout cela n’a fonctionné car je n’arrivais (ne voulais) pas cibler le réel axe de travail.

Il s’agissait de mon poids !!!

Et oui avec un poids de 101 kg, quelque soit les choses mise en place, il est beaucoup trop compliqué de résoudre ce problème.

Donc le 15 Aout 2017 je décide donc de me prendre en mains, car même pour le vélo c’est problématique. Je commence par décider d’arrêter de fumer (car sinon ce n’est pas marrant 😉 ).

Très vite je me tourne vers le principe du jeune intermittent qui me correspond assez bien. N’ayant jamais petit-déjeuné de ma vie (sauf en vacances) il me suffit de décaler mon heure de déjeuner de 1h (13h à la place de 12h), et de m’astreindre à ne pas diner après 21h. Ce qui me laisse une période de jeune de 16h. Bien sur les deux repas doivent être équilibré et sans gros excès.

Je m’oblige aussi a réduire ma charge de sport, oui tu as bien entendu, je réduis énormément mon rythme sportif. je ne garde que 3 séances de Crossfit par semaine ainsi que 2 séances cardio pures (Running, Vélo). Avec mon rythme trop élevé je ne pensais qu’à manger car très fatigué, et je ne permettais pas à mon organisme d’assez récupérer étant en période de diète.

Alors vous allez me dire, est ce que ca a été bénéfique ?

Pour rappel

En 2017

Et bien sans trop avoir l’impression de faire des efforts je suis passé tranquillement de 101kg à 75kg.

Aujourdui

Pour bien vous rendre compte, j’ai pris un malin plaisir à faire un Avant/Après 😉

Maintenant que mon poids est bien descendu, je n’ai plus aucune douleurs aux tibias, j’ai pu augmenter mon volume de sport et surtout de course a pieds. En guise de récompense je me suis offert un nouveau vélo (Je me refusais par le passé a acheter un vélo carbone, en argumentant que le poids à perdre c’était mon gras 😉 )

New Bike !

Me voici donc bien plus épanoui dans ma pratique sportive (plus de blessure à répétitions), que ce soit en Course à pieds ou Vélo.

 

Je suis maintenant prêt a en découdre avec mon pote DaddyTheBeat sur un 100Km 😉

 

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Share This Post

RunInLille

 

One Comment

  1. purée Steenwerck 2019, Daddy sera ton suiveur !

    Bravo pour ta progression, tu peux te lancer dans l’écoute du derier podcast de Peter Attia (the Drive) tu vas kiffer si tu as acquis les principes scientifiques du jeune et tutti quanti !

    Fun fact, depuis 1 mois que je m’entraine moins, je fais un peu de jeune de temps en temps, et j’avais envie d’essayer de faire ce concept du time feeding window

    #getafterit

     

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 
 
%d blogueurs aiment cette page :